Michael Todd

October 8, 2017
/
by lars
/ /
Comments Closed

Un adepte du motocross refuse d’accepter un "non" comme réponse

L'étude de cas ci-dessous représente une indication approuvée en dehors des États-Unis pour l’administration du traitement EXOGEN et peut ne pas représenter une indication approuvée par la FDA des États-Unis pour l’administration du traitement EXOGEN.

Situation:
Le fanatique de motocross Michael Todd du Shropshire s’adonnait à son activité préférée lorsque sa vie a basculé au guidon de la moto qu’il venait de se procurer après avoir épargné tout l’argent reçu en cadeau de fête et de reconstruire à l’aide de ses aptitudes de soudeur. En s’approchant d’un virage sur une route de campagne, il est entré en collision avec un ami. Malgré le fait qu’il portait tout l'équipement de protection nécessaire, l’accident a fracassé la jambe de Michael en fracturant à plusieurs endroits l’os de son tibia. Étonnamment, son ami s’en est tiré indemne.

Au moment de l’accident, Michael a calmement téléphoné à sa mère sur son portable avant même que la douleur se fasse sentir; "j’étais assis là, en train de jaser tout bonnement avec ma maman. L'état de ma moto me préoccupait plus que tout, alors que tout le monde semblait paniquer", raconte-t-il.

“C’était incroyable; il s’agissait du résultat souhaité, mais j’étais à la fois bouleversé et soulagé. J’aurais pu avoir recours au traitement plusieurs mois auparavant; j’avais perdu tellement de temps, en plus de mon emploi et tout le reste.”

Michael a été transporté d’urgence à l’hôpital Princess Royal Hospital dans la région de Wellington, où il a immédiatement subi une chirurgie visant à implanter des pièces de métal servant à stabiliser l’os. Une semaine plus tard, il recevait son congé et tentait de s’adapter à la situation, tout en attendant que s'opère le processus de guérison. "C’était horrible", se rappelle Michael, "je n’étais pas capable de voir mes amis qui habitaient à une rue de la maison. J'étais alité et je prenais toutes sortes de médicaments contre la douleur."

De semaine en semaine, et de mois en mois, ses radiographies ne révélaient aucun signe de progression. Un sentiment de colère grandissant l’habitait par rapport à l’attitude de son équipe de soins qui selon lui était trop détendue. "On semblait me dire “eh bien, prenez un autre rendez-vous et on verra”, alors que je voulais grimper dans les rideaux", dit-il.

Solution:
Les proches de Michael l’ont alors encouragé à consulter un autre chirurgien au Shrewsbury Infirmary, qui lui a conseillé le système de consolidation osseuse à ultrasons EXOGEN. Le taux de réussite du système s'avérait être le même que le taux de réussite de la chirurgie, sans aucun risque de complications posé au patient, pourvu que les os soient alignés et fixés solidement.

"Soudainement, voilà quelqu’un qui croyait avoir la réponse; et tout à coup, j’avais à nouveau espoir", explique Michael. "J’étais très émotif, c’était la première en plus d’un an que quelqu’un me disait qu’il y avait une lumière au bout du tunnel. J’avais vécu une déception derrière l’autre et à certains moments cru que j’allais perdre ma jambe, en plus de devoir conjuguer tous les jours avec la douleur et l’inquiétude."

Bien que les coûts liés au traitement EXOGEN soient moins élevés que les coûts liés à la chirurgie; le chirurgien de Michael a dû plaider le cas auprès de la fiducie de soins primaires afin d'obtenir la permission de se procurer le dispositif EXOGEN.

Réussite:
À la suite d’une période de trois mois de traitement à l’aide du dispositif, une radiographie de son tibia révélait ce que Michael décrit comme étant "de la barbe à papa dans les écarts du site de la fracture; des sections embrouillées." Cette "barbe à papa" représentait alors le nouveau tissu osseux; il s’agissait des premières traces de guérison visibles depuis la survenue de l’accident 16 mois auparavant.

Michael avoue ouvertement qu’il a alors éclaté en sanglots. "C’était incroyable; il s’agissait du résultat souhaité, mais j’étais à la fois bouleversé et soulagé. J’aurais pu avoir recours au traitement plusieurs mois auparavant; j’avais perdu tellement de temps, en plus de mon emploi et tout le reste."

Exclusion de responsabilité: Les renseignements présentés dans les témoignages de patients représentent l’expérience précise du patient et ne constituent pas un avis médical. Le témoignage des patients a été rémunéré.

Loi sur les cookies

Notre site Web utilise des cookies, dont certains sont essentiels au bon fonctionnement de ce site et qui ont déjà été configurés. Pour plus d'informations sur la gestion, le blocage ou la suppression des cookies dans votre navigateur, veuillez vous reporter aux références de notre politique de confidentialité. En utilisant notre site, vous acceptez les termes de notre politique de confidentialité.

Politique de confidentialité | Fermer
Réglages

1