Stephen Biggam

October 8, 2017
/
by lars
/ /
Comments Closed

Le facteur temps : EXOGEN permet d'éviter une opération lourde

L'étude de cas ci-dessous représente une indication approuvée en dehors des États-Unis pour l’administration du traitement EXOGEN et peut ne pas représenter une indication approuvée par la FDA des États-Unis pour l’administration du traitement EXOGEN.

Situation:
Malgré que l’os métatarsien ne soit que de quelques centimètres de longueur, il est bien connu qu’une fracture de Jones est difficile à guérir. Toutefois, il s’agissait d’une blessure qui selon l’avocat Stephen Biggam serait facile à réparer au service des accidents et des urgences. Toutefois, Stephen allait passer les huit semaines suivantes avec la jambe dans le plâtre jusqu’au genou, en attendant que le processus naturel de guérison fasse son œuvre.

Malheureusement, alors que le plâtre était en place, la fracture de Stephen s’est élargie plutôt que de guérir, et la situation a alors été classée comme étant une fracture non consolidée. Stephen a ensuite été orienté vers un conseiller orthopédique qui lui a suggéré une greffe osseuse. On a alors fixé le rendez-vous de l'intervention, mais la chirurgie a ensuite été repoussée à cause de problèmes liés à l'équipement de l’hôpital. Au cours de cette pause imprévue, l'état de Stephen a été à nouveau passé en revue. C’est alors que le chirurgien a décidé de ne pas procéder à l’intervention. On lui a alors plutôt recommandé d’avoir recours au système de consolidation osseuse à ultrasons EXOGEN dans le but de stimuler la formation de l’os.

“J’ai évité ce qui allait être une chirurgie compliquée et je suis certain qu’EXOGEN a joué un rôle capital dans l’accélération de ma guérison.”

Solution:
Le report de la chirurgie a joué en faveur de Stephen, car la technologie à base d’ultrasons pulsés de faible intensité qu’utilise EXOGEN venait tout juste d’être approuvée par la National Institute for Clinical Excellence. Cette recommandation a été émise à la suite de l’analyse de données cliniques provenant de plus de 1 900 patients et selon l’appui de spécialistes de la British Orthopaedic Association et de la British Limb Reconstruction Society.

Stephen a donc amorcé son traitement EXOGEN de 20 minutes par jour après s’être fait ajuster son appareil.

Réussite:
Quelques semaines plus tard, son chirurgien prenait de nouvelles radiographies lors du rendez-vous de suivi. Le chirurgien et Stephen étaient tous deux ravis de constater des signes de croissance osseuse. Pour Stephen, il s’agissait d’une nouvelle au-delà de ses attentes. Son histoire a même attiré l’attention des médias et a fait l’objet d’un article dans le journal Daily Mail.

"Je suis tellement content que le médecin ait décidé de ne pas procéder à une autre chirurgie. J’aurais eu à m’absenter du travail pendant plusieurs semaines", dit Stephen. "J’ai évité ce qui allait être une chirurgie compliquée et je suis certain qu’EXOGEN a joué un rôle capital dans l’accélération de ma guérison."

Exclusion de responsabilité: Les renseignements présentés dans les témoignages de patients représentent l’expérience précise du patient et ne constituent pas un avis médical. Le témoignage des patients a été rémunéré.

Loi sur les cookies

Notre site Web utilise des cookies, dont certains sont essentiels au bon fonctionnement de ce site et qui ont déjà été configurés. Pour plus d'informations sur la gestion, le blocage ou la suppression des cookies dans votre navigateur, veuillez vous reporter aux références de notre politique de confidentialité. En utilisant notre site, vous acceptez les termes de notre politique de confidentialité.

Politique de confidentialité | Fermer
Réglages

1